Sophie Lavaud artiste visuelle et chercheure en arts numériques interactifs

Sophie Lavaud est une artiste française et une théoricienne dans le domaine des arts visuels numériques interactifs. Elle vit et travaille à Paris.
Diplômée en Arts visuels de l’université Paris 1 et Paris 8, elle est titulaire, depuis 2005 d’un Doctorat en Art et Sciences de l’Art de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Passionnée par l’histoire de l’art et des techniques, sa pratique a évolué du dessin et de la peinture vers des installations interactives immersives. Elle fait partie des artistes qui ont exploré très tôt les possibilités poétiques et expressives des techniques digitales : les images de synthèse 2D et 3D, les technologies de réalité virtuelle, l’interactivité, l’intelligence et la vie artificielles pour créer des « Tableaux-Systèmes Dynamiques » vivants et sociables qui répondent au spectateur grâce à des capteurs de position et de mouvement. Ce qu’elle recherche à travers l’utilisation de technologies numériques comme la 3D temps réel et la réalité virtuelle, ce sont de nouvelles possibilités d’écritures et de scénarisations.
Elle privilégie la notion de projets, de processus, d’expérimentation et de recherche par rapport à la production de produits et d’objets.
Devenue peintre digitale, elle conçoit des projets de « recherche-création » qui prennent la forme de simulations numériques, le plus souvent des environnements virtuels 3D dans lesquels les éléments scéniques interagissent entre eux et avec leur environnement virtuel et humain ajoutant au langage des formes et des couleurs celui des comportements et des relations. En symbiose avec les interactions gestuelles du spectateur l’œuvre induit une perception « énactée » qui l’immerge dans un « monde non pas pré-donné mais où les individus et le monde se déterminent l’un l’autre » (Francisco J. Varela). Elle collabore régulièrement avec des scientifiques dans le domaine de la modélisation de systèmes complexes et de l’Intelligence Artificielle Distribuée. « Tout son travail consiste à établir non pas une rupture abrupte, mais une continuité douce entre les régimes de figuration technologiques et non technologiques, plus particulièrement picturaux. » (Edmond Couchot)
 
Son travail a été présenté dans des manifestations ou festivals nationaux et internationaux : Espace Landowski (Boulogne-Billancourt), Futur en Seine (Le Centquatre, Paris), FIAC (Paris), @rt-outsiders (Paris), Isea (Singapore, Paris), Siggraph (Orlando, Floride, USA), Carrousel du Louvre (Paris), Foire internationale d’art contemporain de Metz, Art-Jonction-International (Nice), Biennale La Science de l’Art (Juvisy-sur-Orge), Cyberfest (Saint-Petersbourg, Russie), Interactive Arts Exhibit ACM Multimedia, (Scottsdale, Arizona, USA), Arts Ecosystémiques/Architectures Algorithmiques (Ecole nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val-de-Seine), ARTEX 2021 (Institut des Systèmes Complexes Paris-Ile-de-France), EP7 (Paris 13) etc.
Elle mène parallèlement à ses activités d’artiste et de chercheure une activité de théoricienne et a publié de nombreux articles dans des revues internationales et des revues Arts/Sciences. Elle a également co-dirigé un ouvrage dans le cadre du séminaire E-Formes : « Les frontières de l’œuvre numérique » (Publications de l’Université de Saint-Étienne).
Elle est invitée régulièrement pour des conférences en France et à l’étranger (New York, Bilbao, Londres, Ottawa, Toronto, Casablanca …).
Elle a également enseigné la théorie et la pratique de l’art numérique à l’Université de Franche-Comté, à l’UTC de Compiègne et à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne. Elle intervient également dans des structures comme le Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, et des écoles d’ingénieurs ou d’événementiel.

PUBLICATION DE MON ARTICLE « EMERGILIENCE II » – 30/04/2020

Parution en avril 2020 de mon article « Emergilience, un projet de recherche artistique de Sophie Lavaud » dans la revue ISTE, en Sciences humaines et sociales, rubrique : Arts et Sciences. https://www.openscience.fr/Emergilience-II Cet article Emergilience II présente ma recherche actuelle « en arts » et fait suite à une première version plus réduite parue dans le n°1 de la même revue en 2017. Le projet Emergilience était programmé pour l’exposition et le colloque international « Arts Ecosystémiques /Architectures Algorithmiques » à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – Val de Seine le 19 mars 2020 mais l’événement a été

Lire la suite »

SOIREE DE LANCEMENT DIGIT’ALL ART 23/05/2019

Soirée de lancement de Digit’all Art, une nouvelle agence d’art digital porteuse de beaux projets très prometteurs pour promouvoir toutes les formes d’art digital et les artistes qui créent ces oeuvres.  Je suis la Marraine de l’événement, invitée par Julie Daudignon, sa fondatrice et je serai à ses côtés pour l’accompagner tout au long de cet événement. Nous allons y parler d’art et de technologies numériques, de ma première œuvre interactive Centre-lumière-bleu qui est emblématique du passage du « pigment au pixel » que j’ai opéré dès les années 90 et qui fait maintenant partie de l’histoire de l’art interactif.

Lire la suite »

ATELIER ART&SENS : ESTHETIQUE DES GILETS JAUNES – 24/01/2019

Dans le cadre de l’Atelier de Recherche ART&SENS organisé par l’association « sens+ » qui s’intéresse à la place de l’art dans notre société en mutation, s’est tenu un séminaire sur le thème de l’ ESTHETIQUE DES GILETS JAUNES. Cet atelier était animé par Philippe GODIN, critique d’art et auteur du blog : https://blogs.mediapart.fr/philippe-godin En présence de Christian PARASCHIV, Fred FOREST et Sophie LAVAUD. Sophie LAVAUD a présenté une réflexion originale directement inspirée de son travail de pionnière dans le domaine des arts plastiques numériques en relation avec les formes prises par ce mouvement social des Gilets Jaunes. Réflexion sur les questions

Lire la suite »