Conception/réalisation artistique : Sophie Lavaud
Réalisation technique et développement informatique : Wag Interactive.
Musique : Catherine Marchand

 

Cyber – Light – Blue est une commande du festival @rt-Outsiders qui a été primée au concours de création multimédia organisé par la société Noos, lors de la FIAC 2001. Cyber – Light – Blue, tout en s’adaptant aux contraintes techniques du web, reprend l’esprit de l’installation de réalité virtuelle Centre-Lumière-Bleu réalisée en  1994 dans sa première version, qui permet au public, grâce à un capteur de position, de naviguer corporellement dans les couches d’un tableau virtuel.

Cyber-parcours poétique, disponible également en version sur cédérom personnalisé, Cyber–Light-Blue permet à l’interacteur de franchir des seuils successifs ouvrant des champs de perception lumineux et sonores.

Avec cette création de structure hypermédia, Sophie Lavaud ne renouvelle pas seulement un intermedia entre poésie et picturalité mais en crée un de véritablement spécifique au réseau. Sorte  d’ hyper-tableau, (ou tableau « étendu » : utopie d’art total (Gesamtskunswerk) rêvée par les Dadaïstes, futuristes, constructivistes, Kandinsky et le Bauhaus, ainsi que par Duchamp qui dénonçait dès le début du siècle, le tableau en tant que limitation rétinienne, il relève à la fois du poème par l’expression littéraire, de l’œuvre plastique par la mise en jeu des formes et des couleurs, du cinéma  par la scénarisation des animations et du son, du théâtre par la mise en œuvre de l’espace et de la lumière. Il s’agit d’un parcours bref ou chacun conduit et choisit sa propre errance initiatique et interactive dans les plis bleutés d’un cyberespace en lente gravitation. Au commande de son clavier, comme le capitaine d’un navire ivre, l’internaute choisit son chemin en même temps qu’il est « choisi » par lui. Il ne se retourne jamais sur ses pas. Il ne regarde jamais derrière lui. Une lumière de pixels brille toujours devant ses yeux.

Ce travail sur le Net, entame plus spécifiquement une recherche sur le langage, sur la “ physicalité ” du langage.

Les textes de Cyber-Light-Blue:
Sentir l’odeur du vent grimper sur ses épaules.
Expirer la lourdeur des chutes.
Ecouter la voix se hâter.
Goûter la droite décélérer l’espace.
Voir le point progresser sur l’eau.
Effleurer dans le sable qui recule.

Cyber-Light-Blue a été exposée en :

  • 2004 à Art Metz, Foire européenne d’Art Contemporain, Espace multimédia, Metz
  • 2002 à Paris, 29 novembre – 1er décembre, Colloque international Artmedia 8, « De l’esthétique de la communication au Net-Art », CFCE, Paris.
  • 2002 à  Casablanca, 9ème Festival International d’Art vidéo de Casablanca (Maroc).
  • 2001 à New York, « VirtualSpaces », SharpGallery, New York, USA.
  • 2001 à Nice à Galerie Depardieu, Nice.
  • 2000 à Paris, ISEA 2000 (International Symposium on Electronic Art), Forum des Images.
  • 2000 à Lyon à « Art numérique », curator : Patrick Goubet, Espace Connectik, Lyon.
  • 2000 à Paris, à la MEP, Maison Européenne de la photographie, « Festival @rt-Outsiders»: curator : Henri Chapier, Jean-Luc Soret.
  • 2000 sur le WEBNETMUSEUM, « Art génératif », curator : Louis-José Lestocart, exposition en ligne sur le WebNetMuseum http://www.webnetmuseum.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.